Nous publions ici la lettre d'une de nos filleule, une jeune fille méritante, diplômée en 2013. Elle est née sur les Hauts-Plateaux du centre Vietnam. Sans le parrainage, ses origines très pauvres ne lui aurait pas permis d'être scolarisée...

 

Kontum, le 30/01/2013

Révérende Madame la Présidente

 

Révérends Messieurs et Mesdames bienfaiteurs et bienfaitrices de l'Association LMO,

Je m'appelle LÊ THI TRÂM VY, filleule parrainée par l'association Les Mains Ouvertes qui m'a aidée, ainsi que mon parrain, tout au long de mes études primaires, secondaires et universitaires. J'ai terminé mes études en obtenant un certificat en comptabilité à l'université de l'industrie, fin septembre 2012. J'ai trouvé un travail dans une entreprise privée à Hô Chi Minh ville. Je gagne un salaire qui me permet de bien vivre, ce dont je suis heureuse. J'ai du mal à croire que ma vie est si belle. Actuellement, je m'efforce de concilier mon travail et des études pour progresser dans mon emploi, et j'espère ainsi avoir un travail stable et un meilleur avenir.

 

Aujourd'hui, à l'occasion de la fête du Têt (jour de l'an vietnamien), je retourne visiter ma famille et j'en profite pour vous adresser par ces lignes, Madame la Présidente, ainsi que mon parrain, ma grande et sincère reconnaissance. Je vous promets de m'efforcer de travailler et de vivre mieux, car je pense que c'est la meilleure manière de remercier chacun.

 

Je vous souhaite une bonne année et une bonne santé, ainsi que la réussite de vos projets.

 

Je vous envoie par ce courrier quelques photos prises durant mon travail, afin que vous ayez la joie de voir que votre générosité, votre dévouement et vos bienfaits n'ont pas été insignifiants.

 

Avant de vous dire au-revoir, je vous prie, Madame la Présidente, Parrain, Bienfaiteurs et Bienfaitrices, d'agréer l'expression de mes sentiments reconnaissants et très distingués.

 

Sincèrement vôtre,

LÊ THI TRÂM VY